Assurance moto : quelle assurance pour une 125 cc ?

Posséder un moyen de déplacement vous oblige à détenir un permis de conduire. Ce permis vous permettra de circuler librement. Outre ce papier, vous devez également souscrire à plusieurs garanties à travers une assurance.

Ces dernières vous protègent en cas d’accident de circulation ou de tout autre sinistre. Mais, lorsqu’on possède une moto 125 cc, quel type de police doit-on souscrire ? Voici le point sur la question.

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur les assurances automobiles

Les couvertures auxquelles un conducteur doit souscrire

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule ou d’une moto, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance. Selon la législation française, même les deux roues 125 cc doivent être assurées, puissent-elles être conduites avec un permis B (sous conditions). Le niveau de couverture minimum recommandée pour un conducteur est l’assurance au tiers.

Outre cette garantie, le conducteur d’une moto 125 cc doit également souscrire aux garanties tous risques, optionnelles et intermédiaires selon ses propres besoins et selon son expérience de motard.

Quelle assurance choisir pour sa moto 125cc ?

Les couvertures au tiers et intermédiaire

La couverture au tiers protège les tiers de plusieurs dommages. La formule dite intermédiaire quant à elle protège davantage que celle au tiers. Cette formule comprend en effet la garantie responsabilité civile et des couvertures complémentaires. Ces dernières sont proposées en tenant compte des besoins du motard. Les assureurs ont donc la possibilité de choisir des garanties de vol, de brise-glace et même d’incendie.

Les motards doivent retenir que la police intermédiaire leur permet de couvrir tous les dommages causés lors d’un accident.

La police tous risques et optionnelle

Les assureurs offrent également aux motards la formule tous risques. Cette couverture permet aux assurés une prise en charge complète en cas de sinistre. C’est pourquoi cette police coûte généralement plus chère.

Outre les couvertures au tiers, intermédiaires et tous risques, le conducteur doit également souscrire à une garantie optionnelle. Cette dernière n’est pas obligatoire, mais permet au conducteur d’assurer des équipements. Il peut s’agir d’un casque, de la tenue de protection et plus encore.

Les assurances peuvent exiger du motard les équipements de protection individuelle nécessaires
Les assurances peuvent exiger du motard les équipements de protection individuelle nécessaires pour préserver son intégrité physique en cas de sinistre

Avant de signer un contrat, nous vous recommandons de bien comprendre le contenu et les techniques de calcul. Les types de contrats se différencient selon l’assureur.

Quelques critères de choix pour dénicher une bonne compagnie

Tout comme pour l’achat de la moto, la souscription d’une assurance doit également se baser sur certains critères. La connaissance de ces différents critères vous permettra de ne pas tomber sur des assureurs qui vous feront de lourdes factures. Alors, avant de choisir votre compagnie d’assurances moto, nous vous recommandons de tenir compte du prix, de la notoriété, de la franchise, de vos besoins personnels.

Prenez en compte vos besoins personnels

Avant de souscrire à un contrat auprès d’un assureur, vous devez vous poser quelques questions. Demandez-vous quel type de protection vous souhaitez avoir. Est-ce que vous souhaitez souscrire à une assurance de protection d’objets dans le coffre ?

Lorsque vous serez en mesure de répondre à ces quelques interrogations, vous pourrez alors déterminer ce dont vous avez réellement besoin. N’oubliez toutefois pas qu’un conducteur de scooter doit nécessairement souscrire à une assurance au tiers.

Tenez compte du prix

Il existe plusieurs compagnies d’assurances. Ces différents assureurs n’offrent pas le même tarif. Cette différence de prix est le résultat des différentes formules. C’est pourquoi vous devez suffisamment vous renseigner avant de vous engager.

Avant de vous demander quelle assurance vous devez choisir, veuillez faire un bilan de vos ressources financières. Ceci vous permettra d’opter pour un contrat qui répond à votre profil.

Prendre en considération la notoriété de l’agence

Outre le prix et vos besoins personnels, la notoriété de l’assureur doit être également prise en compte. Cela vous permettra de signer auprès d’une compagnie de confiance et s’avère fiable. Pour en être sûr, vous pouvez faire vos recherches personnelles.

Rendez-vous sur les moteurs de recherche et plus précisément dans la rubrique commentaire ou critique. Cela vous permettra d’avoir une idée sur la notoriété de l’agence. Vous pouvez également demander à vos proches ou à vos collègues de travail.

Tenez compte de la franchise

Il existe dans certains contrats la présence de franchise. Avant de signer, posez de réelles questions. Demandez à l’assureur une meilleure explication des deux types de franchise qui existent.

Si vous ne désirez pas la présence d’une franchise, faites-le savoir à la compagnie. L’indemnisation que vous recevrez dépendra du type de franchise choisi (franchise relative, franchise absolue). C’est pour cette raison qu’il est recommandé de comprendre le contrat et les techniques de calcul avant toute signature.

L'assurance, indispensable pour conduire un deux-roues !
Retour haut de page