S’assurer quand on est VTC : quelle assurance auto pour un uber ?

L’assurance constitue un moyen de protection contre tout préjudice éventuel qu’un individu peut subir ou en être la cause. Celle-ci est utile dans l’exercice d’une fonction ou pour protéger votre habitation. Ceci dit, pour un chauffeur VTC, elle reste essentielle. Plus précisément, tout exploitant de voiture de transport doit remplir certaines conditions pour être en conformité avec la loi.

Parmi elles, une assurance auto adaptée est nécessaire pour se protéger des multiples risques liés à la profession. Voici le meilleur choix à faire pour s’assurer en tant que chauffeur VTC Uber !

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur les assurances automobiles

LegalStart

En tant que chauffeur VTC, vous devez souscrire à une assurance auto responsabilité civile chez LegalStart. Elle comprend deux options, à savoir celle liée à la circulation et celle liée à l’exploitation.

Assurance VTC / Uber : laquelle choisir ?

La première vous protège contre les dommages que vous pouvez causer à autrui en cours de route. La seconde vous épargne des problèmes que vous pouvez causer au client durant l’exercice de vos fonctions. Il s’agit notamment de la dégradation involontaire d’un bagage durant le transport. C’est aussi le cas des maladresses et dommages corporels. Il s’agit par exemple de blesser le client en ouvrant la porte.

Pour souscrire à ce type d’assurance chez LegalStart, vous devez être en possession de documents importants. Il s’agit de la copie du justificatif d’identité et l’historique du conducteur. Présentez votre justificatif de statut de chauffeur VTC ainsi qu’un relevé d’identité bancaire.

De plus, les prix chez LegalStart varient en fonction de nombreux paramètres, à savoir :

  • le type de véhicule à assurer ;
  • le type de chauffeur ;
  • les garanties optionnelles.

Ainsi, le coût de l’assurance de circulation varie entre 2 500 et 3 000 euros par an. Par contre, celle liée à l’exploitation varie entre 100 à 250 euros par an.

Pour exercer votre métier convenablement, il faudrait que votre véhicule soit en permanence opérationnel. En effet, il faudrait éviter qu’un souci technique freine vos activités. Pour cela, vous pouvez souscrire à des garanties, en plus de votre contrat d’assurance classique. Il s’agit notamment de la garantie 0 kilomètre. Elle vous permet d’être dépanné même devant chez-vous.

La garantie valeur à neuf chez LegalStart vous propose une indemnisation équivalente à la valeur du véhicule. Ceci est valable, même en cas de destruction ou de vol. Vous avez aussi droit à la protection juridique en cas de litige. Un véhicule de remplacement conforme aux normes VTC vous est proposé ainsi qu’une indemnisation journalière. Ceci est valable en cas de difficulté à travailler. Le prix de cette indemnisation varie entre 150 et 180 euros par jour.

Comparateur d’assurance

Le chauffeur doit indiquer à sa compagnie d’assurance qu’il assure le déplacement de personnes à titre onéreux. Il doit donc souscrire à une responsabilité civile professionnelle. Celle-ci permet d’être assuré en cas de sinistre responsable. Le contrat prend en charge les dommages causés par le véhicule aux tiers.

Il serait aussi idéal de souscrire aux garanties complémentaires. Il est ainsi possible de bénéficier d’une protection contre les bris de glace, le vol et l’incendie. Il est possible d’opter pour un contrat tous risques. Ceci se justifie par le fait que les chauffeurs possèdent des véhicules récents. Cette résolution est prise pour offrir une meilleure qualité de service aux usagers.

Plusieurs assureurs ont développé des contrats spécifiques pour des VTC. Ceci, afin d’être certain que leur chiffre d’affaires ne soit pas impacté par un sinistre. Ainsi, il est possible de bénéficier d’un véhicule de prêt dont la gamme est équivalente au véhicule accidenté. Lors du temps de la réparation, l’individu pourra ainsi continuer son activité.

Si le concerné se blesse, il se retrouve dans l’incapacité de travailler et perd une partie de ses revenus. Par ailleurs, il est possible de bénéficier d’une indemnité journalière pouvant atteindre 160 euros par jour.

MATMUT

MATMUT offre aux chauffeurs VTC la possibilité de bénéficier des types de contrats pour une meilleure protection. En ce qui concerne l’assurance du véhicule de travail, il est important de déclarer à l’assureur son utilisation à titre onéreux.

Sans cette déclaration, vous faites face à des difficultés financières. Ceci, dans la mesure où vous êtes par exemple victime d’un accident de la route.

Par ailleurs, la loi du 1er octobre 2014 impose aux véhicules de tourisme avec chauffeur de souscrire à un accord responsabilité civile professionnelle. Ce qui permet de couvrir tout préjudice causé à autrui pendant l’exercice de ses fonctions.

Combien coûtent les assurances pour VTC / Uber ?

Il est difficile de s’y retrouver dans les contrats obligatoires lorsqu’on exerce le métier de conducteur de véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC). Voici une courte vidéo expliquant les deux types d’assurances indispensables lorsqu’on est uber ou qu’on conduit un VTC, et surtout quel est le prix à payer pour être correctement couvert.

Retour haut de page