Pourquoi souscrire une assurance professionnelle quand on travaille sur ordinateur à domicile ?

Lorsque l’on commence son activité d’entrepreneur, c’est un nouveau monde professionnel qui s’ouvre à nous. Il peut être difficile de s’y retrouver lorsque l’on n’est pas accompagné. C’est ainsi que beaucoup de créateurs d’entreprises font les mauvais choix ou sont dans le flou.

C’est notamment le cas pour la Responsabilité Civile Professionnelle. Beaucoup ignorent si celle-ci est nécessaire ou non à leur activité. Pour les professions qui s’exercent à domicile, les questions trouvent encore plus difficilement des réponses. Mais alors, faut-il souscrire une assurance professionnelle quand on travaille sur ordinateur ?

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur les assurances pro

Quel est l’objectif d’une assurance professionnelle ?

L’objectif d’une assurance professionnelle, c’est en premier lieu de garantir la sécurité de l’entrepreneur. Autrement dit, de lui octroyer des garanties. Cela couvre donc l’entreprise en cas de préjudices qu’ils soient causés par le créateur ou les salariés. Aujourd’hui, prendre une responsabilité civile professionnelle n’est obligatoire que dans certains corps de métiers.

C’est notamment le cas pour le secteur de la santé, mais aussi celui du bâtiment avec la décennale.   Si ce n’est pas obligatoire pour les autres professions, c’est pour autant très recommandé. En effet, le risque zéro n’existe pas.

Doit-on souscrire une assurance professionnelle quand on travaille sur ordinateur ?

Beaucoup de personnes croient que parce qu’elles travaillent de chez elles sur ordinateur, elles sont d’offices protégées. Dans les faits, ce n’est pas du tout le cas. Bien entendu, il n’y a aucune obligation juridique. En revanche, le numérique n’est pas une couverture contre les risques.

Pourquoi souscrire une assurance professionnelle quand on travaille sur ordinateur à domicile ?

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les clients ont compris qu’ils avaient un droit à exercer. Si c’est en somme tout à fait normal, certains n’hésitent pas à abuser de ce pouvoir. Comme vous vous en doutez, il est beaucoup plus facile pour un client peu scrupuleux d’avoir gain de cause si le prestataire en face n’est pas protégé.

Si l’assurance RC Pro n’est pas obligatoire, elle est pourtant fortement recommandée dans plusieurs cas de figure :

  • Vous avez des clients à l’international

Internet, c’est génial. Ça nous permet de briser les barrières géographiques et de communiquer avec plein de monde sans restriction. De ce fait, vous pouvez nouer des collaborations avec des personnes en Europe et même à l’échelle mondiale. Toutefois, cela implique que vous ayez aussi deux fois plus de risques d’avoir un litige professionnel. 

  • Vous employez des freelances ou vous avez des salariés

Si vous êtes une agence, alors il est possible que vous employiez des freelances. Bien que cela vous donne un coup de main très profitable, lorsque ces derniers font des erreurs et qu’ils n’ont pas d’assurance professionnelle, vous serez la personne en porte-à-faux. Il en va de même dans le cas où vous avez une équipe de salariés.

  • Vos clients renseignent en ligne par votre biais des données sensibles

Vous avez un site internet qui nécessite la création de comptes clients et associés ? Peut-être avez-vous centralisé les fichiers clients numériquement ? Dans les deux cas, vous vous exposez à des risques. En effet, travailler sur ordinateur revient à mettre en ligne des données potentiellement sensibles. Si celles-ci arrivent entre de mauvaises mains, cela peut rapidement être la dégringolade pour votre structure. Les pirates sont monnaie courante. 

Attention toutefois, si vous avez souscrit un prêt pour vos projets professionnels et que vous êtes en incapacité de le rembourser, votre RC Pro ne vous couvre pas. Soyez certains d’être en mesure de tenir vos engagements avant la souscription d’un crédit pour votre travail. Vous pouvez vous renseigner auprès de Partners Finances concernant les prêts professionnels.

Quels sont les risques qui peuvent toucher les personnes qui travaillent à domicile ?

Comme nous l’avons vu, les personnes en télétravail sont loin d’être exemptées de risques professionnels. Pour pallier cela, elles peuvent souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. Que vous soyez graphiste, community manager, coach ou rédacteur web, voici les fautes que l’on peut vous reprocher :

  • Insatisfaction d’un client
  • Retards de délais de livraison
  • Piratage de données sensibles
  • Bad buzz
  • Erreurs dans les écrits
  • Mauvais destinataire
  • Violation de propriété intellectuelle
  • Erreur d’automatisation
  • Conseils erronés
  • Etc.

Comme vous pouvez le voir, travailler à distance a son lot de risques. Le fait de pratiquer son activité sur internet ne les réduit pas. Nous pourrions même plutôt en déduire que c’est l’inverse. En effet, il est plus difficile d’imputer une faute à quelqu’un qui travaille physiquement, cela nécessite des preuves concrètes. Pour la personne qui opère de son ordinateur à distance, si on veut chercher la petite bête, il y a fort à parier qu’on va la trouver. Bien entendu, tous les clients ne sont pas comme ça. Mais il faut vraiment garder à l’esprit que le secteur numérique a énormément de subtilités qui peuvent vous mettre en porte-à-faux.

Souscrire une assurance professionnelle quand on travaille sur ordinateur à domicile n’est donc pas obligatoire, mais fortement recommandé. Cela vous permettra de pratiquer votre activité en toute quiétude et d’être protégé contre toute atteinte à votre travail. De plus, l’e-réputation étant devenue un facteur de développement important pour les entreprises, le moindre problème pourrait vous être imputé. En étant protégé, vous obtenez de sérieuses garanties.

Retour haut de page