Hypnose : quel remboursement attendre de votre mutuelle ?

Médecine douce assez couramment utilisée à l’hôpital dans les centres anti-douleur, ou dans les services de tabacologie, l’hypnose a, au fil des années, pris une place importante dans le monde des pratiques alternatives. Aujourd’hui, l’hypnothérapie est de plus en plus utilisée pour aider les patients à régler des problèmes psychologiques, d’ordre comportemental, ou supporter des traitements impactant lourdement leur vie quotidienne.

L'hypnose est-elle prise en charge par les mutuelles ?

Si elle n’est prise en charge, en 2022, que sous conditions drastiques par la Sécurité Sociale en France, les mutuelles santé ont progressivement intégré l’hypnose dans les médecines douces acceptées dans leurs remboursements. Le point sur la question.

À LIRE ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur les mutuelles santé

L’hypnose en bref

L’hypnose, et plus particulièrement l’hypnose eriksonienne (la forme la plus pratiquée par les hypnothérapeutes en France), est une médecine douce se caractérisant par un état modifié de conscience : relaxation, méditation, état de transe, c’est un état dit intermédiaire entre le sommeil et l’éveil, où le praticien va opérer, par la suggestion durant une phase de relaxation propice à une concentration ciblée de l’esprit, à une modification de l’inconscient pour solutionner les problématiques rencontrées par le patient.

Si elle ne peut évidemment pas agir physiologiquement sur les maladies, l’hypnothérapie est une précieuse alliée pour atténuer les douleurs, le stress, ou encore les effets secondaires de certains traitements lourds contre les maladies. Elle est aussi bien entendu couramment utilisée pour aider le patient, qui devra avoir réalisé la démarche volontaire du traitement, à guérir de troubles d’ordre psychologiques (dépression, troubles alimentaires comme l’anorexie ou la boulimie, peurs, phobies, blocages émotionnels…) ou se débarrasser de mauvaises habitudes (tabagisme, dépendances, procrastination…)

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

Une séance d’hypnose implique une totale confiance entre le patient et le praticien. Selon les troubles, plusieurs séances peuvent être nécessaires pour arriver à solutionner les problèmes rencontrés. Plus rarement, des séances de groupe peuvent être proposées, mais dans tous les cas, les premières séances sont individuelles, afin de cerner les motivations du patient, identifier les causes de son mal-être, et établir un état des lieux de son environnement émotionnel et affectif.

Le déroulement d'une séance d'hypnose

De manière générale, une séance se déroule, après avoir pris place dans un fauteuil ou un divan, en 6 étapes clé :

  1. un test de suggestibilité (qui va permettre d’établir la sensibilité du patient face à l’état hypnotique)
  2. une phase dite de pesanteur, où le patient va se sentir flotter
  3. une phase d’état second, comme un engourdissement de son corps
  4. une phase thérapeutique, où l’hypnothérapeute va appliquer diverses techniques, sous forme d’inductions indirectes pour travailler sur la suggestibilité du patient
  5. une phase de réveil
  6. un retour à la normal, avec des conseils pratiques en adéquation vers la séance qui vient de se dérouler

Une prise en charge par la Sécurité Sociale sous conditions

Si l’Assurance Maladie peut, sous conditions, prendre en charge les séances d’hypnose que vous allez suivre, cela se fait avec des conditions drastiques, et avec une prise en charge partielle équivalant à celle d’une visite chez un docteur ou un spécialiste.

En effet, l’hypnose n’est considérée par la Sécurité Sociale que sous couvert des deux cas de figure suivants :

  • Si la séance est réalisée par un médecin généraliste conventionné (certains généralistes se sont formés à l’hypnose et la pratiquent en cabinet), le remboursement est indolore est réalisé sur la base d’une visite classique à 25 € en secteur 1 ou 23 € en secteur 2 (par exemple un psychologue pratiquant l’hypnose), à hauteur de 70% de ce plafond
  • Si la consultation fait l’objet d’une prescription par votre médecin généraliste dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés (par exemple lutte contre le tabagisme ou prise en charge de la fibromyalgie), alors la prise en charge est de 70% du montant de la consultation

Dans les autres cas, l’Assurance Maladie ne prend pas en charge les séances d’hypnose, et il vous faudra donc vous tourner vers votre mutuelle santé pour obtenir un remboursement total ou partiel de vos séances.

Le complément mutuelle santé : la solution pour des consultations ponctuelles

La plupart des mutuelles santé proposent aujourd’hui une prise en charge à minima des séances d’hypnothérapie, qui varie selon les formules pour lesquelles vous avez opté.

Deux types de forfaits se présentent :

  • les forfaits à la séance (par exemple 3 séances remboursées à hauteur de 39€ maximum sur l’année)
  • les forfaits annuels (par exemple un plafond alloué annuellement, duquel vont être déduites progressivement les séances réalisées)

Certaines mutuelles offrent des options spécifiques proposant la prise en charge de l’hypnose au travers de leurs forfaits « Médecines douces », et peuvent donc permettre la prise en charge partielle ou totale de thérapies contre le tabagisme, si cela vous concerne.

N’hésitez pas à solliciter les comparateurs d’assurances pour avoir les formules les mieux adaptées à vos besoins !

Retour haut de page